S’organiser au collège/ lycée #2 Apprendre ses leçons

Voici le deuxième article de ma trilogie sur l’organisation au collège/lycée. Le premier article porte sur la méthode pour ne jamais être débordé(e). Nous allons aujourd’hui aborder un point qui peut sembler évident et acquis pour la plupart d’entre vous, mais qui l’es rarement pleinement : l’apprentissage des leçons ! Comment apprendre une leçon et s’en souvenir le plus longtemps possible ? Si vous voulez tout savoir, c’est ici !

  1. Connaître son type de mémoire

D’abord, pour apprendre efficacement une leçon, il faut connaître son type de mémoire. Il en existe 3 différents : mémoire visuelle, mémoire auditive, mémoire kinesthésique. Pour faire simple : la mémoire « photographique », les souvenirs sont sous forme de « captures d’images » enregistrées par les yeux ; la mémoire des sons, enregistrés par les oreilles ; et la mémoire des gestes effectués par les muscles et commandés par le cerveau, qui les associe à des connaissances, des souvenirs etc. Il existe plusieurs tests permettant de déterminer son type de mémoire sur le Net, je vous propose celui-ci.

A noter : différents types de mémoire peuvent être combinés pour une meilleure efficacité (selon les personnes), l’exemple le plus courant est le mélange auditif/visuel.

  1. Apprendre

Votre manière d’apprendre doit s’adapter à la nature de votre mémoire :

  • mémoire visuelle (c’est mon cas !) : les schémas sont vos amis, sortez les surligneurs, les stylos de couleur, et surtout, tenez vos cours de manière impeccable. Tout cela permettra à votre cerveau de « photographier » une image claire et nette ! Votre avantage : vous mémorisez assez rapidement et lorsqu’un trou de mémoire se manifeste, vous pouvez, (dans la plupart des cas), le combler en recomposant l’image du cours (dans votre tête !) et en se « baladant » dans son contenu.

–> Exemple de cours facile à mémoriser visuellement

  •  mémoire auditive : le meilleur moyen est d’écouter ses cours, pour cela, rien de plus facile : vous n’avez qu’à les enregistrer sur votre téléphone portable ! Ne pensez pas que cela va vous prendre énormément de temps, car vous n’avez pas l’obligation d’avoir des cours impeccables ! Vous gagnerez donc du temps sur la tenue des cours, et vous vous concentrerez sur leur enregistrement ! Vous classerez ensuite vos enregistrements par date, matière ou chapitre afin de ne pas vous y perdre.

–> Exemple : pour le brevet, je devais retenir différentes frises correspondant à l’année de 6ème, de 5ème, de 4ème et de 3ème, (les fameux “repères”… on adore !) j’avais donc nommé les fichiers : « frise 6ème », « frise 5ème », …etc. et je les avais classés ainsi : Enregistrements>Brevet>Histoire>Frises.

  •  mémoire kinesthésique : pour vous, tout se joue au moment de la relecture de votre cours : vous devez associer des mots/ expressions à des gestes. Votre point fort : votre manière d’apprendre est très ludique et vous pouvez vous permettre des écarts quant à la tenue de vos cours (à la manière des auditifs).

–> Exemple : Je veux retenir les fonctions de la description (cours de français, 2nde). Je vais donc associer chaque mot à un geste, et le mimer, jusqu’à créer un enchaînement qui me permettra de tout retenir.

Les fonctions sont les suivantes :

– Fonction réaliste : à quoi ce mot me fait-il penser ? Le réel, c’est la réalité, le concret… c’est …moi –> je me montre avec le doigt.
– Fonction explicative : quel geste fait-on quand on explique ?
– Fonction esthétique, Fonction expressive, Fonction symbolique –> même méthode !

    • si vous combinez deux types de mémoire… combinez les deux techniques d’apprentissage !

–> Exemple : lire une leçon à haute voix et la regarder attentivement (auditif + visuel), ou la lire à haute voix en mimant certaines expressions (kinesthésique + auditif)…

  1. Quels éléments dois-je retenir ?

Quelle que soit la matière, il est essentiel de retenir (par cœur) le PLAN du cours (titres, sous-titres…), car c’est lui qui vous aidera à retenir le cours entier ! Ensuite, il y a bien sûr des notions à connaître parfaitement : définitions, propriétés dans les matières scientifiques, dates en histoire, conjugaisons en langues etc.

Pour le reste, vous le retiendrez facilement en relisant régulièrement ! Il est important de distinguer dans votre leçon ce que vous devez connaître par cœur, et ce que vous devez juste connaître. Pour cela, je conseille d’utiliser des couleurs différentes, ou, pour les plus flemmards (et ceux qui ne sont pas visuels), d’apposer un symbole (une croix ou un cœur par exemple) à côté des éléments les plus importants.

  1. Relire régulièrement

Vous connaissez maintenant votre leçon, mais comment être sûre que vous vous en rappellerez encore dans un mois ? En effet, sans relecture régulière, le souvenir de votre leçon ne fait que s’estomper et peu passer de 80% (juste après le cours en classe, si l’on a bien écouté), à environ 0% un mois plus tard. Or, plus l’on avance dans les classes, plus il est important d’avoir en tête les leçons de début d’année, voire des années précédentes. Alors, comment faire ?

Il suffit de 3 réactivations (relectures) pour qu’une leçon passe de la mémoire à court terme, à la mémoire à long terme. Attention, pour « relire », il faut être concentré, attentif, et appliquer la méthode correspondant à votre type de mémoire. Je vous suggère cette technique :

  • relire la leçon le soir-même TRES ATTENTIVEMENT
  •  relire la leçon la veille du prochain cours (de la matière concernée)
  •  relire la leçon 1 fois minimum dès que vous avez entamé la prochaine leçon (toujours dans la matière concernée)

Et bien sûr, bien relire la leçon avant le contrôle ! Il n’y a pas plus simple, et plus rapide, et en faisant cela avec TOUTES vos leçons, (vous n’y passerez pas plus de 10 minutes par soir) vous les connaîtrez TOUTES sur le bout des doigts. Fini le stress avant l’interro surprise, les contrôles… et bonjour le gain de temps !

Allez, assez parlé d'école, on est en vacances !
Allez, assez parlé d’école, on est en vacances !

Je réponds à toutes vos questions dans les commentaires, et je vous dis à très vite !

Flo

Author: Flo

Française, étudiante, rêveuse et très déterminée. Je ne tiens pas en place et je suis insupportable la plupart du temps. Je carbure au chocolat et non au café, ce qui est moins bon pour la ligne. J'ai créé ce blog pour partager tout ce qui pourrait vous être utile. Quoique, il y aura aussi des trucs inutiles. Le sens de la vie ? Ne pas subir sa vie, ne rien regretter, tout essayer, ne jamais renoncer.

Laisser un commentaire