Comment gérer son temps de sommeil ?

C’est la base de la base, le sommeil. Il nous permet à la fois de mémoriser, de réguler notre corps, de nous redonner de l’énergie… Mais comment gérer son temps de sommeil quand on est toujours débordé(e) ?

Avant de commencer, je préfère vous avertir, je ne suis pas médecin, j’ai juste tiré des conclusions personnelles d’expériences plus ou moins concluantes…

1.    Se fixer un minimum d’heures de sommeil

Pour connaître le nombre d’heures minimum dont vous avez besoin, et bien il n’y a pas de secret, étant donné que c’est variable selon les personnes… Il faut tester. Vous avez dormi pile poil la bonne durée quand vous vous réveillez le matin de vous-même, sans réveil et en forme. Je sais que pour moi la bonne durée est 7h30, et que je ne dois pas descendre en-dessous de 7h.

Pour déceler le manque de sommeil, soyez attentifs aux moindres signes : non, il n’est pas normal de s’endormir presque après chaque repas (vécu) !

2.    Ne pas trop dormir le weekend

Même si c’est tentant, je vous conseille de dormir en période de repos maximum deux heures de plus qu’à l’habitude. Au-delà, votre corps ne sait plus où il en est, et vous risquez de vous sentir « mous », voire carrément plus fatigués qu’avant. La grasse mat’, c’est oui, mais pas trop, trop tard.

3.    La mini-sieste, votre meilleur allié pour rattraper

En cas de fatigue vraiment gênante, il vous reste une option : la mini-sieste. Pour moi, 30 minutes est la meilleure durée. Ce court sommeil, croyez-le ou non, est plus réparateur que 4 heures de sieste, qui vous ramolliront encore plus. Alors, fermez la porte du bureau, dites à tous que vous êtes en rendez-vous, et rattrapez cette nuit difficile !

En résumé, ne dormez ni trop, ni pas assez, et faites des mini-siestes en cas de besoin !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire